“comment lire le langage du corps féminin appuyé contre un mur”

Maintenant, ça a bien changé. Je peux détecter des petits signes des yeux, des micros expressions des filles que je ne voyais pas avant. Tout ça pour dire que ce qui fait la différence dans le décodage du langage non verbal, c’est de percevoir des détails qu’on ne voyait pas avant.

Si la femme vous touche à un rythme régulier, c’est souvent parce qu’elle cherche à créer une certaine intimité avec vous. La brièveté de ses gestes indique qu’elle ne souhaite pas que vous puissiez trop facilement connaître ses intentions.

   Avec la plupart des sciences psychiques ou développement personnel, il faut vraiment croire pour que l’effet se produise. Avec le langage du corps pas besoin de conviction pour que ça marche, il suffit juste de regarder l’autre.

A la différence d’un regard soutenu et sans gène sur les parties les plus érotiques de votre corps, il sera ici plus question d’analyser vos moindres faits et gestes. Une sorte d’admiration, qui pousse la personne à regarder vos cheveux, vos ongles, et autres parties. Pas de panique cependant, il s’agit rarement d’un fétichiste aguerri, mais plutôt de quelqu’un d’imaginatif et de curieux, laissant transparaître un certain mystère. Libre à vous de vouloir le percer 😉

La paume tournée vers vous, dans un geste symbolique d’effroi et de protection, elle mime le choc d’une gifle symbolique… «Dans le registre de la séduction, cette séquence gestuelle est prédictive d’un coup de cœur ou de foudre», explique Joseph Messinger, auteur du Petit Décodeur gestuel.

Un sourire franc et chaleureux est le signe que la personne est sincère et heureuse d’être en votre compagnie. Si votre interlocuteur s’empêche de sourire alors c’est qu’il veut rester maître de la situation. On pourrait alors penser qu’il manque de spontanéité et veut rester dans le contrôle de soi.

Pour les anglophones parmi vous, je vous encourage vivement à regarder cette « conférence TED » sur le langage corporel. C’est une scientifique qui officie dans ce domaine qui vous l’explique (les sous titres en Français sont disponibles).

Le premier est de montrer sa présence physique, de faire remarquer aux personnes du sexe opposé sa présence. Il existe chez les hommes et chez les femmes différentes stratégies pour montrer sa présence. 2 amies pourront par exemple rirent aux éclats (en tout cas plus fort que nécessaire) à la terrasse d’un café pour signaler leur présence. Même si d’apparence, elles semblent plongées dans leur conversation, ces rires ne sont pas anodins et peuvent consister en un signal disant : « Nous sommes là ». Il existe à ce titre un langage non-verbal bien spécifique selon le sexe.

Restons toujours dans l’hypothèse que l’homme en question n’utilise pas les secrets du langage corporel à votre insu. Naturellement, très rares sont les gens qui pensent à rectifier leur posture en fonction de leur signification, car il faut pour cela être expert du langage du corps, mais aussi être sacré bon acteur.

Il y a plusieurs signes à prendre en considération, notre manière de communiquer ne s’arrête pas aux langages. Bien d’autres signes peuvent révéler des informations sur nos pensées, nos émotions voir même nos intentions. C’est ce que l’on nomme la communication non verbale ou langage corporel, celle-ci représente 70% de la communication entre personnes. Elle se traduit par le biais de micro-expressions, de gestes, du toucher, de nos ornements corporels (vêtements, bijoux, percing, tatouages…) de notre posture ou encore du ton de notre voix.

> Les yeux : On établit un contact visuel franc et direct. Trop appuyé et long, il peut être interprété comme une menace ou un besoin d’imposer une supériorité. Fuyant ou vers le sol, il est perçu comme un signe de soumission, de faiblesse ou de sournoiserie. .

La façon dont une femme bouge ses jambes et les positionne en dit long sur ses intentions à votre égard. De nombreux spécialistes du langage corporel assimilent le croisement fréquent des jambes et leur balancement à des signes d’ouverture sexuelle. Dans cette même logique et popularisé par le film « Basic Instinct » où l’on voyait Sharon Stone décroiser ses jambes, le fait de les écarter est une manifestation d’ouverture.

Lorsque vous aurez engagé la conversation avec la fille, observez attentivement son regard. Si elle vous regarde en permanence, c’est qu’elle est captivée. Si son regard se détourne fréquemment de vous, ce n’est pas très bon signe. Soit elle n’a pas envie de flirter avec vous ou bien pire vous l’importunez.

Vous savez maintenant reconnaître les marques de désintérêt non verbaux les plus récurrents. Mais si vous voulez vous différencier du clampin moyen du Macumba, voici une liste des signes d’intérêts non verbaux en séduction (IOI) que vous devez connaître sur le bout des doigts :

Enfin pensez à créer le plus rapidement possible le contact physique. Il n’est évidemment pas question d’agresser l’élue de votre cœur en lui mettant une main aux fesses  (!) mais ne pas hésiter lorsque vous la saluer en lui disant « bonjour », de poser simultanément votre main sur son bras. Si elle ne s’offusque pas la prochaine fois vous pourrez accentuer le toucher, en posant votre main sur ses hanches. Même conseil lors d’une plaisanterie : en même temps que vous rirez, profitez-en pour serrer sa main ou son bras. Multipliez les occasions de pouvoir la toucher et éveiller ses sens !

Alors que l’homme a plutôt tendance à bomber le torse et à rentrer le ventre, la femme, elle, a plutôt le réflexe de jouer avec ses cheveux pendant deux à six secondes, Barbara et Allan Pease*. En rejetant ses cheveux en arrière, faisant ainsi flotter votre parfum dans l’air.  ou en les dégageant d’une main quand ils sont courts, elle montre son cou. Cette « parade capillaire » aurait, selon ces psychologues, l’avantage d’exposer ses aisselles, permettant aux phéromones de se diffuser…

Là encore il semblerait que le système limbique en soit le responsable. Placer ainsi sa jambe nous place en position de déséquilibre. Si une menace devait se présenter, la fuite serait difficile dans cette posture, c’est pourquoi notre cerveau nous autorise cette position qu’en présence de personne avec lesquelles nous sommes à l’aise et en confiance.

Je vois bien que vous ne savez plus quoi faire et que vous devez vous sentir completement perdue … Je vous rassure tout de suite, beaucoup de personnes sont dans le même cas que vous. Mais d’où vient le problème ?

Donc je suis retournée vite fait déposer les clés avant qu il parte. Celui qui allait prendre la relève était là. Il me regarde et demande à l homme que je trouve mignon ce qu il fait ce week-end mais pas à l autre qui était toujours là. Et du coup, j ai appris son prénom. Un jour après je commence à faire une salle de réunion et un formateur arrive et me dit de lui donner la clé. Mais que je dois prévenir le PC que ç est lui qui a la clé. Et me précise que ç est le fameux monsieur que j aime bien qui est là. Et effectivement, j y vais et il était tout seul. Et toujours à fixer l écran. Il me remercie et me dit que ç est vraiment très gentil de le prévenir. Et d une voix douce en plus ce qui m a fait craquer. J ai voulu lui parler mais quelqu’un est arrivé. Je suis partie. Des jours plus tard, je sonne et j entends bonjour bonjour. Puis je vais au PC et c’est lui qui est là et tout seul quasiment à chaque fois. Je prends les clés et commence à m aller quand il me dit à très bientôt. J ai surprise de ce qu il venait de dire que je n ai rien répondu. Et je suis parti. Ensuite, un samedi matin, je descends les escaliers pour aller à mon vestiaire. Et là, je le vois discuter. Le dos coller à la porte et face à moi. Et là, je le vois me fixer droit dans les yeux. L autre ne fait même pas attention à moi. Il a fallu que j arrive à sa hauteur pour qu il arrête de me regarder. Après je file bosser et il passe faire sa ronde me voit et.me regarde vite fait. Ensuite, je pensais ne pas revenir et du coup je lui ai mis un mot dans son casier avec mon numéro. Il me répond en me disant qu’il est honoré. Qu il est pas célibataire mais marié. Je ne lui réponds pas. Et du coup, je reviens et quand je le croise dans les couloirs, il me fixe droit dans les yeux. Je lui remets un mot pas de réponse cette fois-ci. Donc je me dis que ç est grillé et qu il ne s intéresse pas à moi. Sauf que à chaque fois que je le croise, il me fixe. Un samedi, je bosse et j ai oublié des clés donc je retourne au PC. Et là je tombe sur lui. Lui explique pourquoi je reviens. Il fuit mon regarde. Juste quand je commence à partir, il me dit à tout à l heure. Je comprenais pas pourquoi puisque ce n était pas moi qui allait ramener les clés. Donc je pars perplexe par sa phrase. Je continue mon travail et j entends un bruit de clé. Et là qui je vois arrivé l homme qui m attire. Fait semblant de ne pas me voir et ensuite regarde par dessus les chariots de linges et me regarde et part rapidement. Il n y a eu aucune discrétion. Et du coup, quand on se croise au self, un coup ç est moi qui fait semblant de pas le voir un coup ç est lui. Ou il fuit mon regarde. Quelques jours plus tard, on le croise à faire une ronde et il me fixe et après au self fuit mon regard. La dernière fois que je l ai vu . Je suis allée pour demander un renseignement et il a été surpris de me voir mais à été très gentil avec moi. Et m a donné des informations plus que ce que je voulais. Et comme à chaque fois, j ai senti qu il aurait aimé discuter avec moi. Mais je suis tellement timide que j ai pas osé. Je suis partie. Je le retrouve au self , il est en face de moi et voit que je le regarde et du coup fuit mon regard. Je ne comprends plus rien. D après vous je l intéresse ou Pas?

J’ai découvert qu’il existait une TONNE d’informations disponibles sur comment décrypter le langage corporel féminin (informations pour la plupart incomplètes)… mais pratiquement RIEN sur la façon d’utiliser SON PROPRE langage corporel pour faire en sorte qu’une femme nous remarque et ressente de l’attirance pour NOUS.

Le body language, c’est le langage du corps, ce sont les signaux que vous ne contrôlez pas forcément lorsque vous communiquez avec quelqu’un et qui peuvent parasiter ou renforcer votre message. Vous le savez, votre corps parle et trahit votre nervosité, votre joie, votre envie d’être ailleurs aussi. Le body language se décrypte, s’apprend, il existe notamment une discipline, la synergologie qui porte entièrement sur le décodage de ce langage non-verbal. Apprenez à parler le body language !

Et oui, vu que vous vous en sentez capable, et que lui apparemment non, et si en plus vous êtes amoureuse de cette personne, il faut à tout prix saisir l’occasion. Proposez lui de venir chez vous pour un dîner ou une soirée film en tête-à-tête, par exemple… Cela peut être un excellent moyen pour conclure et puis vous serez fixée.

Bonjour Jill, pour répondre à ta question : Oui les gens « pense » être de meilleur dragueur lorsqu’ils ont bu ! Une expérience a été faite sur ce sujet. On prennait plusieurs personne en leurs disant d’aller draguer des filles dans un bar. A certaines on ne leurs donnaient pas d’alcool, à d’autre on leurs donnaient un verre sans d’alcool mais en leurs disant que s’en était (assez fourbe ^^ ). Et en moyenne les gens qui avaient cru boire de l’alcool se sentaient beaucoup plus confiant que ceux qui n’en avaient pas bu.

Merci pour votre réponse, en fait on s est revus lundi dernier en tete a tete .. Et on a passe une excellente soirée .. Entre amis … C était l occasion il a rien fais alors je pense que c est plutôt une forte amitié entre nous, en tout cas pour l instant il.y aura rien d autre c est sur, si les choses évoluent alors tant mieux … autrement j aurai gagné un tres bon ami….

En dehors des sourcils, la bouche constitue une autre zone révélatrice. Quelqu’un qui sourit en permanence, avec béatitude (vous savez, ce sourire indécollable, toutes dents dehors) tout en détournant sans cesse le regard, est révélateur d’une gêne, mais une gêne agréable, qui plaît. Cela montre par exemple que votre interlocuteur est sensible à vos dires ou à vos charmes.